Actualités
Le Train Jaune ou l'histoire du «Canari»..

Le Train Jaune ou l'histoire du «Canari»..

Publié le 09/04/2019

Long de 63 km, le parcours du train jaune dessert 21 gares en Pyrénées Catalanes. A une vitesse moyenne de 30km, vous aurez tout le loisir d’apprécier le paysage cerdan que traverse le train jaune. Comptez 2h20 par exemple pour aller de Saillagouse à Villefranche de Conflent. Edifiée au début du siècle, la ligne ferroviaire du Train Jaune avait pour mission de relier les hauts plateaux catalans au reste du département. Les premiers travaux entrepris en 1903 permirent, dès 1910, de relier Villefranche-de-Conflent à Mont-Louis.

La ligne définitive ne sera achevée qu'en 1927 en atteignant Latour-de-Carol. Elle conserve actuellement son tracé initial dans un environnement permettant de magnifiques paysages de montagne. La construction de cette voie a ainsi nécessité l'édification de 650 ouvrages d'art, dont 19 tunnels et deux ponts remarquables : le Viaduc Séjourné (suspendu à 65 m au-dessus du sol) et le Pont Gisclard (à 80 m au-dessus d'un précipice), pour permettre au Train Jaune des Pyrénées de se jouer du relief. Un tragique accident, survenu le 31 octobre 1909, coûta la vie à six personnes, dont l'ingénieur Albert Gisclard, concepteur du pont suspendu qui porte son nom.

https://www.pyrenees-cerdagne.com/decouvrir/le-train-jaune/le-parcours

Retour aux articles »


Le Train Jaune ou l'histoire du «Canari»..
Le Train Jaune ou l'histoire du «Canari»..
Le Train Jaune ou l'histoire du «Canari»..
Le Train Jaune ou l'histoire du «Canari»..