Actualités
panorama_collioure

Les Vins Des

Pyrénées-Orientales

Les vins

Les vins

Banyuls, Banyuls Grand Cru, Maury, Rivesaltes, Muscat de Rivesaltes… la renommée des appellations des Pyrénées Orientales productrices de Vins Doux Naturels n'est plus à faire ! Ces vins sont élaborés à partir soit du cépage Muscat, soit du cépage Grenache. Sur la route de l'Espagne, en plein cœoeur de la Catalogne, s'étendent des terres chargées d'histoire. Musée de l'Homme de Tautavel, Palais des rois de Majorque, Abbaye de Saint-Martin du Canigou…. Le patrimoine de la région séduit par sa richesse et sa diversité.

muscat

Le Muscat de Rivesaltes

Le muscat de Rivesaltes est un vin doux naturel d'appellation d'origine contrôlée produit dans 89 communes du département français des Pyrénées-Orientales et 9 communes du département de l'Aude, en région Occitanie. Le nom de l'appellation peut être complété par la mention « muscat de Noël » s'il est commercialisé à partir du 1er novembre de l'année de récolte, le reste de l'appellation étant commercialisable à partir du 1er février de l'année suivante. Les sols de cette appellation sont divers et variés : granite, gneiss, schistes, argilo-calcaires, et terrasses caillouteuses. Pour ces vins deux cépages sont utilisés : le muscat à petits grains et le muscat d’Alexandrie. Reconnaissable à sa robe or pâle, le Muscat-de-Rivesaltes est caractérisé par des arômes muscatés et floraux avec un caractère léger, fruité et fin. Avec une mise en bouteille assez rapide, les arômes de fruits frais sont d’autant plus présents. Il peut en revanche être gardé en cave assez longtemps. Sa robe devenant alors ambré et son goût montant en puissance avec l’âge.

banyuls

Le Banyuls

L’AOC Banyuls est un terroir qui se trouve à l’extrémité orientale de la chaîne des Pyrénées, et s’étend sur les communes de Banyuls, Collioure, Port-Vendres et Cerbère. Il est issu de vieilles vignes cultivées en terrasses sur les coteaux pentus de schistes de la côte Vermeille, où le massif des Albères rejoint la mer Méditerranée. C'est un vin doux naturel, issu des cépages de grenache noir et grenache gris, complété par le syrah, le carignan et le cinsault. Il existe trois types de Banyuls : le Banyuls traditionnel, le Banyuls « rimage » (appellation locale), et le Banyuls « Grand Cru ». Le Banyuls « rimage » est élaboré sur des grands millésimes uniquement, sans oxydation, à élever 12 mois minimum. Afin de conserver le maximum de fruit, il est rapidement mis en bouteille. Plus fruité que les autres Banyuls rouges, c’est un vin élégant aux notes de fruits rouges qui accompagne très bien l’apéritif mais aussi les desserts. La mention « Rancio » peut venir compléter les appellations Banyuls et Banyuls Grand Cru. Il existe également quelques vins blancs de Banyuls, aux notes florales et arômes d’agrumes.

le_maury

Le Maury

L’AOC Maury recouvre principalement les terroirs de la commune de Maury, ainsi qu’une partie des communes voisines situées au nord de la vallée de l’Agly. Tous les vins de l’AOC Maury doivent ainsi subir un mutage, procédé initié par Arnau de Vilanova (Arnaud de Villeneuve) au XIIIème siècle visant à stopper la fermentation alcoolique du moût par un apport d'alcool vinique à 96° minimum. Le vignoble s’étend sur des collines de marnes noires et de schistes noirs, qui restituent la nuit la chaleur emmagasinée sous le soleil méditerranéen, ce qui permet aux raisins d’être très riches en sucre. Les vins de Maury sont élaborés à partir de grenache noir (essentiellement), de carignan et de syrah pour les rouges, et de grenache blanc et de grenache gris, de maccabeu, de muscat d’Alexandrie et de muscat à petits grains pour les vins blancs. Ces vins sont définis comme capiteux et colorés composés d’arômes de griottes et baies rouges pour les vins les plus jeunes, de pruneaux, fruits confits et fruits secs pour les plus âgés et enfin de cacao, café, rancio et noix pour les vins vieux.

image_byrrh

Le Byrrh

Créé par deux frères qui vendaient des tissus, Byrrh fut à la mode jusque dans les années 60. Cet apéritif revit actuellement, grâce à l’engouement pour les marques vintage. Embouteillé depuis toujours à Thuir (66), dans une usine dessinée par les ateliers de Gustave Eiffel, cet apéritif vit une seconde jeunesse. Les frères Violet n’ayant pas fait d’études de marketing, ils baptisèrent leur potion magique d’un très long Tonique hygiénique à base de vins généreux et de quinquina. Un nom un brin médicamenteux qui déclencha une tempête chez les médecins de Montpellier. Par voie d’avocats, ils ordonnèrent aux deux frères de trouver à leur création une autre dénomination. Ces derniers se penchèrent sur un lot de tissus tout neufs. Chaque rouleau était identifié par une lettre : R-R-Y-B-H. En cherchant un ordre lisible, cela donna Byrrh. Un drôle de nom, qui fut déposé en 1873. À coup de réclames très parlantes – sur certaines, des hommes abandonnent leurs verres vides pour gentiment « sauter » sur leurs femmes –, les ventes de Byrrh décollèrent et atteignirent leur apogée dans les années 30, avec quelque 35 millions de cols vendus. L’usine s’étalait sur 7 hectares et employait 750 personnes. Les Violet, Jacques et Simone, les petits-enfants de Simon, furent alors des patrons très sociaux, offrant congés payés, soins gratuits et semaine de 40 heures à leurs employés.

cave_de_byrrh

En 1920, Jacques et Simone, les enfants de Lambert et Marie reprennent les rennes de l'entreprise familiale et poursuivent les constructions de cuves. Les chais de Thuir deviennent alors les plus vastes du monde. Ils sont a l'origine de nombreux records comme : La construction de 3 cuves en béton dont la plus grande à une capacité de stockage de plus de 6800 hectolitres (680000 litres). Ces cuves sont destinées aux coupages et à l'unification des vins. En 1934, fut construite une cuve en chêne d'une contenance de 4205 hectolitres (420500 litres). Enfin, le troisième record, qui n'est pas le moindre, la mise en vin de la plus grande cuve en chêne d'une capacité de 1 000 200 litres en 1951, record jamais égalé depuis.

rancios_secs

Les Rancios Secs,

une saveur particulière qui devient tendance

Les Romains en faisaient, dit-on grand usage. Plus proche de nous, au milieu du XVIIIe siècle, Saint-Simon désignait déjà sous le nom de rancio un vin d’Espagne vieilli de type Madère.

Les vins rancios secs ont traversé des siècles d’histoire et constituent un témoignage de la culture viticole dans les Pyrénées-Orientales. Bête noire de l’œnologie moderne, l’oxydation (qui donne au vin son goût de rancio à moins qu’elle ne le transforme pas en vinaigre) fut longtemps un mode d’élevage et de conservation des vins.

Ils sont secs parce qu’ils ont fermenté en totalité et que tout leur sucre a été transformé en alcool. Rancios, parce qu’ils sont élevés en milieu oxydatif, en plein air souvent en dame Jeanne, laissée à l’exposition du soleil ardent et aux vents glaciaux descendant des Pyrénées ou dans des fûts de chêne non remplis en contact avec l'air libre. Les vins doivent avoir un haut degré alcoolique pour évoluer favorablement dans ces conditions. L’élevage doit être au minimum de 5 ans. Ils sont habituellement issus des cépages grenache ou maccabeu, les mêmes qui sont utilisés pour le banyuls, le maury, le rivesaltes. Quand on parle d’arômes de Rancio, on parle d'arômes de noix et de brou de noix, de réglisse, de torréfaction, de pruneaux ou encore de cacao caractéristiques des vins élevés en milieu oxydatif.

Les rancios secs sont très éloignés de la conception moderne du vin., ils fouettent les papilles et peuvent dérouter à la première dégustation. Ceux ne sont pas des vins de repas, et le consommateur n’est pas habitué aux vins de ce type. On déguste les rancios secs à l’apéritif, avec des tapas et des anchois salés, avec un jambon sec, ou encore avec un dessert au chocolat noir. Un rancio sec peut aussi remplacer après le repas un cognac ou un armagnac.

Depuis 2011, ce vin d'exception est incorporé dans les Indications Géographiques Protégées Côtes Catalanes et Côte Vermeille.

biere_cap_d'ona

Atypique

La Brasserie Cap D'Ona se trouve en Catalogne française, à mi chemin entre Barcelone et Montpellier, à Argeles sur Mer. Une production aux saveurs méridionales bien affirmées, notamment des bières au banyuls qui ont obtenus une médaille de bronze 2010 et au muscat de Rivesaltes !